L'escargot dans la cosmétique

Les composants de la bave d’escargots

Quels sont les composants de la bave ( mucus ) d’escargot à l’état naturel et leurs propriétés, découverts en premier lieu par les laboratoires Chiliens ?

L’allantoïne : enzyme naturelle d’origine organique ayant des vertus cicatrisantes et régénérantes puissantes, qui accélère la régénération des cellules.
Elle est reconnue pour ses vertus adoucissantes, apaisantes et anti irritantes.
Elle est aussi un véritable antioxydant.
L’allantoïne naturelle, présente dans la bave d’escargot, a une bio disponibilité beaucoup plus élevée que les nombreuses copies chimiques.

L’acide glycolique : un excellent exfoliant, il gomme et élimine en douceur toutes les cellules mortes, et accélère le renouvellement cellulaire.
Il intensifie l’action régénératrice des tissus endommagés.

Le collagène : protéine naturelle qui permet le processus de cicatrisation et d’élasticité des tissus épidermiques.

L’élastine : protéine indispensable qui confère la propriété d’élasticité.

La vitamine E : est un antioxydant qui protège les tissus des attaques des radicaux libres, elle réduit l’inflammation, elle agit sur la cicatrisation et favorise l’hydratation.

La vitamine C : nutriment qui protège des infections virales et bactériennes, aide à la cicatrisation des tissus.

La Vitamine A : nutriment qui favorise la pigmentation et l’hydratation.

Des antibiotiques naturels : peptides qui détruisent les pathogènes présents, comme entre autre le staphylocoque aureus, le pseudomonas, l’aeruginosa. Ils agissent comme une barrière protectrice évitant ainsi les infections futures.

A noter que les composants de la bave d’escargot sont plus ou moins qualitatifs, donc efficaces, suivant la provenance de la bave. Toutes les baves récoltées un peu partout dans le monde ne sont pas toujours identiques, concernant la richesse de leurs composants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *